Filières alimentaires

Parce que les projets agricoles ne font sens que s’il y a des consommateurs avertis pour concrétiser l’acte d’achat, Agrof’Île s’efforce à recréer les filières qui assureront la pérennité des systèmes agroforestiers et sols vivants qui sont aujourd’hui développés au champ.

La création d’ateliers de transformation alimentaires (boulangerie, brasserie, conserverie), de points de vente en circuits courts, la mobilisation de la restauration collective sont autant de solutions à travailler, et qui rencontrent partout en Île-de-France un vif succès auprès des consom’acteurs. Les différents groupes de travail portés par Agrof’Île (Pain, Bière, Vigne, …) intègrent les questions posées par l’aval de la filière dès la conception des itinéraires techniques de production.

A travers le dispositif des Projets Alimentaires Territorialisés, Agrof’île propose d’accompagner les collectivités dans le développement de filières locales. Elle s’appuie sur les nombreuses expériences du Réseau CIVAM et le Réseau Mixte Technologique « Alimentation Locale ».

Un exemple de projet « du champ à l’assiette » : la coopérative agroforestière de la Halle Rouvray

Agrof’Île est partenaire du projet de manufacture de la halle Rouvray. Ce projet ambitieux, lauréat de l’appel à projet “Réinventer la Seine” associe des transformateurs (boulanger, brasseurs, restaurateurs, torréfacteurs), des producteurs engagés dans une démarche agroforesterie/sols vivants situés entre Paris et Meaux, des acteurs de l’événementiel et de la navigation fluviale, dans une future Coopérative située en plein Paris, à la croisée du canal de l’Ourcq et du canal Saint-Denis.

Ce lieu “agri-culturel” a vocation à devenir une figure de proue de la transition agro-écologique. Cette Halle mettra en avant les producteurs du réseau Agrof’île via les ateliers de transformation et accueillera un comptoir paysan  ainsi qu’un restaurant sur place et des food-boat itinérants dans une logique de circuit court.